Familles d'oiseaux

LIVRE ROUGE

Pin
Send
Share
Send
Send


Poitrine panachée de Sibérie (Tribura tacsanowskia) - un oiseau beaucoup plus petit qu'un moineau (longueur du corps d'environ 13 cm). L'aile est arrondie, courte, la queue est étagée. Le haut du corps est brun rougeâtre avec des rayures indistinctes. La face ventrale est blanchâtre, avec une teinte ocre, la sous-queue est plus foncée. Il y a des stries brunâtres indistinctes sur la poitrine, qui sont plus distinctes chez la femelle. La chanson est grinçante, rappelant surtout le crépitement d'un petit cliquet "dr-rrrrr", ou elle consiste en une série de sons de deux syllabes prononcés à un tempo accéléré "tr-tr-tr".

Se propager

La zone est discontinue et couvre le sud de la Sibérie et l'Extrême-Orient de la Russie des sources du Yenisei au bassin de l'Amour, ainsi que des parties du nord et du centre de la Chine.

Se reproduit principalement dans le sud de la région, pénétrant vers le nord jusqu'aux bassins fluviaux. Urusha et Tomi, trouvés près du village. Klimoutsy du district de Svobodnensky, dans le parc de Muravyov [4, 5], dans le secteur de la réserve de Khingansky.

Habitats et biologie

La pestrobrudka sibérienne habite de larges ouvertures avec de bonnes herbes, des arbustes clairsemés et des îlots de forêts de mélèzes et de pins. Les oiseaux s'installent sur les prairies inondées en bordure de forêt, ainsi que sur les prairies sèches (interdites) avec des fourrés d'arbustes, des clairières et des zones brûlées. Arrive seul dans la première quinzaine de juin. La hauteur de l'activité d'accouplement coïncide avec le début des nuits d'été les plus courtes, lorsque l'on peut entendre le gazouillis monotone et aigu du mâle dans les fourrés de nombreuses herbes.

Un oiseau très secret qui monte à contrecœur sur l'aile. Un nid avec un plateau profond est niché dans une herbe dense près du sol. Il est tordu proprement et fermement à partir de tiges d'herbes sèches. Dans une couvée complète, il y a 4 à 5 œufs rose pâle avec des taches grisâtres floues et des points rouges. Les parents nourrissent leurs poussins avec divers invertébrés.

Les poussins, après avoir quitté le nid, se gardent constamment dans des fourrés d'arbustes herbacés. Effrayés, ils ne décollent généralement pas, mais, grimpant adroitement sur les tiges, se cachent dans le fourré. À la fin de l'été, les seins panachés disparaissent imperceptiblement de la zone de nidification.

Population, facteurs limitatifs et menaces

Il n'y a pas de données sur l'abondance de l'espèce dans la région de l'Amour.

Les facteurs limitant la distribution et le nombre de poitrines sibériennes comprennent: le foin, le pâturage, la remise en état des terres, les incendies de forêt, les inquiétudes des travailleurs agricoles et des touristes.

Mesures de sécurité prises et nécessaires

Poitrine panachée de Sibérie (Tribura tacsanowskia) est répertorié dans les livres de données rouges du territoire de Khabarovsk et de la Bouriatie. Des mesures de sécurité spéciales n'ont pas été élaborées.

Il est nécessaire d'identifier les sites de reproduction, de réaliser des travaux de surveillance et de limiter les travaux agricoles et de remise en état dans les zones de nidification.

Sources d'information

1. Stepanyan L.S. Résumé de la faune ornithologique de la Russie et des territoires adjacents (à l'intérieur des frontières de l'URSS en tant que région historique). M.: Akademkniga, 2003.808 p.

2. Dymin V.A., Kostin B.G. Matériel sur la distribution de certains oiseaux dans la région du Haut-Amour // Monde animal de l'Extrême-Orient. Problème 2. Blagovechtchensk, 1977. S. 18-24.

3. Smirensky S.M., Boehme R.L. À la distribution de quelques oiseaux d'Extrême-Orient // Actes de la VI Conférence ornithologique de toute l'Union. Moscou: Université d'État de Moscou, 1974. Partie 1. S. 234-236.

4. Smirensky S.M. Liste des oiseaux du parc Muravyov. 2018.

5. Kapitonova L.V. Nidification des poitrines sibériennes (Tribura tacsanowskia, Sylviidae Passeriformes) dans la région de l'Amour // Zoological journal. 2018. vol. 97. N ° 4. P. 444-459.

6. Antonov A.I., Kadetova A.A., Melnikova Yu.A., Parilov M.P., Kastrikin V.A., Kochetkov D.N., Babykina M.S. Cadastre des vertébrés terrestres de la réserve Khingansky et des territoires adjacents. Blagovechtchensk, 2016.80 p. En tant que manuscrit.

7. Antonov A.I., Dugintsov V.A. Liste annotée des oiseaux de la région de l'Amour // Journal zoologique de l'Amour. 2018. X (1). S. 11-79.

8. Ryabitsev V.K. Birds of Siberia: a guide-key: in 2 volumes.Moscou, Yekaterinburg: Cabinet scientist, 2014.Vol.1.438 p. T. 2.452 p.

Pin
Send
Share
Send
Send