Familles d'oiseaux

Guaribas (réserve biologique)

Pin
Send
Share
Send
Send


Chenille à face noire

La chenille à face noire est une espèce d'oiseaux de la famille des chenilles, endémique du Brésil. Les mâles ont une calotte orange, une tête noire et un cou blanc, tandis que les femelles ont un plumage brun.

1. Taxonomie

Le naturaliste français Louis Jean Pierre Viejo a décrit pour la première fois la chenille à joues noires en 1818, donnant à l'espèce le nom de melanops des anciens mots grecs melas - «noir» et ops - «tête».

2. Description

La chenille à face noire est un petit oiseau dodu avec une queue courte. La longueur du corps est de 11,5 cm Chez cette espèce d'oiseaux, le dimorphisme sexuel est prononcé: le mâle a un plumage brillant distinctif, tandis que la femelle est principalement brune. Le mâle a une tête et des joues noires avec une couronne orange et un cou blanc. La partie supérieure est brune et la partie inférieure est gris clair, les plumes abdominales sont plus blanches et les flancs sont chamois. La femelle est plus brunâtre avec des sourcils blancs et des taches de couleur chamois sur les ailes. Cela ressemble à une chenille à gorge rouge.

3. Distribution et habitat

La chenille à face noire est commune dans l'est du Brésil, de l'état de Paraiba à Santa Catarina. L'habitat naturel de l'oiseau est la forêt tropicale subtropicale ou tropicale, où l'oiseau habite les sous-bois et les déchets forestiers. La carte de la zone le long des régions côtières orientales du Brésil a été identifiée à partir d'habitations détruites. Malgré leur plumage spectaculaire, cette chenille et d'autres mènent une vie secrète et sont souvent invisibles.

4. Comportement

Les chenilles à joues noires sont des oiseaux monogames et territoriaux. La taille moyenne du territoire est estimée à 2,94 hectares. La reproduction a lieu sur trois mois et un nid de plate-forme est construit sur des branches ou des feuilles de palmier près de la surface du sol. La couvée se compose de deux œufs.

Description

La réserve biologique de Guaribas est située dans l'état de Paraiba, dans les municipalités de Rio Tintu et Mamanguapi. Il couvre une superficie de 40,52 km² (4051,62 ha). Créée le 25 janvier 1990, classée par l'UICN Ia (réserve naturelle stricte). L'organe directeur est l'Institut Chico Mendes pour la conservation de la biodiversité. Le but de la création de la réserve est de protéger les espèces rares, endémiques et menacées de flore et de faune, de préserver et de restaurer la forêt atlantique et de soutenir la recherche scientifique.

Les autoroutes PB-071 et BR-101 longent les limites de la réserve.

Guaribas est situé sur le plateau de Borborama. Le relief est plat, avec de petites pentes dans les parties est et sud-est. Hauteur au-dessus du niveau de la mer - de 120 à 204 mètres.

La réserve contient les bassins des rivières Mamanguape et Camaratuba.

La température de l'air varie de 18 à 36 ° С, la moyenne annuelle est d'environ 28 ° С. Les précipitations annuelles sont de 1750 mm.

Biodiversité

Le type de végétation prédominant est la forêt atlantique, interrompue par endroits par des zones ouvertes de type Cerrado, qui s'étendaient autrefois jusqu'à la côte atlantique. Certaines parties de la réserve ont souffert de l'exploitation forestière (en particulier celles qui ont affecté la césalpinie hérisson (Caesalpinia echinata)) et sont actuellement en cours de régénération.

Oncilla (Leopardus tigrinus), faucon à cou blanc (Buteogallus lacernulatus), chenille à joues noires (Conopophaga melanops), chenille à gorge rousse (Conopophaga lineata), panache à cou jaune cottinga (Iodopleura pipra), casquette bleue momot (Momotus momota), fourmi fauvette Myrmeciza ruficauda, caille forestière panachée (Odontophorus capueira), pénélope à tête rouge (Penelope superciliaris), petit pic (Picumnus exilis), mangeur de mouches à large bec à menton blanc (Platyrinchus mystaceus) et de petits xénops (Xenops minutus).

Pin
Send
Share
Send
Send